L’ISCAM, une université privée de renom à Madagascar, nous a demandé un relooking complet pour ses bâtiments vieillissants à Ankadifotsy. Le but était de refléter au travers de ses infrastructures les notions d’excellence et d’innovation.

Aperçu du premier bâtiment avant notre intervention

885
Notre idée, c’était de rajouter des éléments structurels et de jouer sur la couleur pour donner un rendu “contemporain” au bâtiment existant. Ainsi, après quelques pergolas, des acrotères, et des décrochés de façades en plus (et surtout quelques semaines de travaux), nous avons réalisé ceci:

Photos du premier bâtiment après notre intervention

Ensuite, afin de trancher avec le traditionnel et apporter la touche résolument moderne et innovante, nous avons imaginé et construit sur l’aile gauche un bâtiment au design novateur. En jouant sur des auvents métalliques et des murs-rideaux vitrés, nous avons créé une façade en vague qui accueille les visiteurs dès leur entrée dans l’enceinte:

L’extensions sur l’aile gauche du premier bâtiment

Ensuite, nous avons attaqué le deuxième bâtiment du site. Afin de répondre aux besoins croissants de l’ISCAM en terme de capacités d’accueil, nous avons conçu et construit en aile droite une extension sur 3 étages, contenant 4 grandes salles de formation. Toujours dans le but d’apporter une touche contemporaine au site, nous avons toujours opté pour un mur-rideau vitré:

L’extensions sur l’aile droite du second bâtiment

Et pour finir, il ne restait plus qu’à construire un troisième bâtiment pour augmenter le nombre de bureaux administratifs. Ce troisième bâtiment assure entre autres la jonction tant fonctionnelle qu’esthétique entre les 2 bâtiments existants.

Comme pour les 2 premières extension, nous avons toujours gardé a même formule: pergolas + murs rideaux, mais avec cette fois de l’alucobond. Et certains éléments de la façade ont été mis en relief afin d’apporter du dynamisme à l’ensemble:

Création d’un 3ème bâtiment assurant la liaison entre les 2 bâtiments existants

Au final, les travaux de réaménagement de l’ISCAM se sont étalés sur une période d’un peu moins de 2 ans. Ce fut un chantier assez difficile, car d’une part, dès les fondations, nous avons du creuser en pleine période cyclonique des puits assez profonds, luttant contre la pluie et les remontées d’eau,et d’autre part, il a fallu gérer les va-et-vient des étudiants et du personnel, les bruits et autres nuisances de chantier, le tout sans compromettre la continuité des activités de l’ISCAM.

Mais ce fut une expérience intéressante!